Contreventement et mur ossature bois

Le contreventement pour un mur ossature bois est une obligation. Les ossatures bois doivent inclure un voile travaillant pour résister aux éventuelles déformations que pourraient subir un ouvrage. Le but du voile travaillant (ou contreventement) est d’assurer la rigidité globale de l’ouvrage. Il existe trois façons de contreventer des ossatures bois : les écharpes de bois ou de métal, les panneaux (plaques) à base de fibres de bois et les panneaux  en matière composite. 

préfabrication bois OSB

Inscrivez vous

préfabrication bois ossature bois

Contreventement et mur ossature bois : les écharpes de bois ou de métal

Le contreventement peut être assuré par des sections de bois posées en diagonale des ossatures ou de métal (le feuillard). Ces bois sont nommés « écharpes ». Ils permettent de rigidifier l’ouvrage par triangulation. Cette solution, plus difficile à mettre en œuvre que l’utilisation de plaques de contreventement, permet d’utiliser uniquement du bois massif dans la réalisation des ossatures, si le choix est porté sur une écharpe de bois.

Contreventement et mur ossature bois : les panneaux à base de bois

Les plaques à base de bois faisant office de voile travaillant sont des produits supportant l’humidité. Voici les principaux :

  • panneaux contreplaqués conformes à la norme NF EN 636,
  • panneaux OSB (Oriented Strand Board) 3 conformes à la norme NF EN 300,
  • panneaux OSB 4 conformes à la norme NF EN 300,
  • panneaux de particules conformes à la norme NF EN 312,
  • panneaux LVL (lamibois) conformes à la norme NF EN 14374 ou NF EN 14279
Tous ces produits peuvent être utilisés dans la composition de murs ossature bois préfabriqués en atelier. (Lire aussi : « Les 10 raisons de faire réaliser des ossatures bois préfabriqués » et « Les niveaux de préfabrication en ossature bois« 
OSB - contreventement et mur ossature bois
OSB
bois contre plaqué - contreventement et mur ossature bois
Contreplaqué

Contreventement et mur ossature bois : les panneaux composites

Les panneaux en matériaux composites supportent l’humidité au même titre que les plaques à base de bois. Voici les principaux (la liste n’est pas exhaustive) :

  • plaques en ciment-et particules de bois (Duripanel de chez Eternit),
  • plaques en gypse et cellulose (Fermacell)
  • plaques de ciment armé et fibre de verre (Plaque Powerpanel HD – Fermacell)
powerpanel HD - contreventement et mur ossature bois
PowerPanel HD - Crédit Fermacell

Norme et mise en œuvre des panneaux de contreventement

Les règles de mise en œuvre du voile de contreventement sont déterminées par le DTU 31.2 Maisons et bâtiments à ossature bois. Le DTU 31.2 précise le mode de fixation des plaques : fixé par agrafes, visses ou clous sur l’ensemble du pourtour et sur les montants de l’ossature. Un minimum de 35 mm de pénétration dans le bois et un écart maximal de 150 mm sur le pourtour et 300 mm sur les ossatures.

Le DTU accepte les deux types de contreventement : contreventement intérieur avec les plaques fixées côté intérieur des montants d’ossature et  contreventement extérieur avec les plaques fixées côté extérieur des ossatures. A noter que certaines plaques, notamment l’OSB peuvent être utilisées en frein-vapeur si elles sont scotchées à leurs interstices.

Trouvez un fournisseur

A la recherche de la plaque polyvalente

Trois types de plaques peuvent être utiles dans un mur ossature bois : les plaques (panneaux) de contreventement comme indiqué plus haut, les plaques posées en vêture extérieure comme support d’enduit et les plaques servant d’écran incombustible (A2-s2,d0) entre l’ossature et le bardage bois. Ce dernier élément concerne les ouvrages d’envergure ciblés par l’ Instruction Techniques 249 (IT 249) et utilisant du bardage bois en vêture.

Certaines plaques ont la capacité de répondre à chacune de ces trois fonctions mais jamais en même temps. Par exemple, la plaque Plaque Powerpanel HD (Fermacell) peut servir de panneau de contreventement (fonction statique) ou de support d’enduit, mais elle ne peut pas réaliser les fonctions en même temps sur un même ouvrage. Le contreventement devra être assuré par une plaque et le support d’enduit par une autre.

A ce jour, aucune plaque ne peut assurer l’ensemble des fonctions en même temps. Une telle polyvalence permettrait une économie de temps importante.

guide préfabrication ossature bois

Téléchargez le guide