Missions Architecte

Les Missions de l’Architecte

    Missions Architecte

     Construire sa maison, c’est souvent le rêve d’une vie, mais c’est aussi un processus délicat qui exige bien souvent l’assistance d’un professionnel qualifié, notamment d’un architecte. Dans cet article, nous allons vous détailler les différentes missions de l’architecte au cours du développement de votre projet.  

    Les différentes phases d'un projet d'architecture

    Tels sont les différents termes utilisés pour désigner ce type d’entreprises.

    Ces entreprises réalisent une prestation de fourniture d’éléments préfabriqués en atelier. Elles sont équipées de machines numériques de taille ou en tables d’assemblage (automatisées ou semi-automatisées).

    Les prestations existantes :

    • Charpente traditionnelle
    • Charpente industrielle
    • Mur ossature bois
    • Kit bois sur mesure
    • Plancher bois
    • Structure bois spécifique

    Leur objectif : fournir aux artisans, entreprises de construction, maitres d’œuvre ou auto constructeurs un service d’étude et de fabrication pour tous types de bâtiment. Pour des projets de construction qui vont de la maison individuelle aux bâtiments à plusieurs étages.

    Les fournisseurs de solutions modulaires sont aussi des préfabricateurs, car les modules peuvent arriver prêt à l’emploi sur les lieux de chantiers. En effet, les constructeurs modulaires peuvent produire des modules avec des taux de finitions très variés. Ils peuvent ne fournir que l’ossature brute, sans isolant ni finition. Mais ils peuvent aussi fournir des modules avec toutes les menuiseries, équipements et raccordements intégrés. Lisez notre article dédié à la construction modulaire pour en apprendre plus sur le sujet.

    La première rencontre avec l'architecte

    Architecte

    La première étape correspond à la première rencontre avec l’architecte. Durant cette phase d’échange, le but est de préciser avec l’architecte le fond et la forme du projet. Ainsi, l’architecte va s’enquérir de vos besoins et de vos attentes, ainsi que de votre budget prévisionnel et des délais dans lesquels vous souhaitez voir votre projet réalisé. Il procèdera alors à une première évaluation de la faisabilité de votre projet, à l’aide d’une « Étude de Faisabilité », en y intégrant vos contraintes de temps et budgétaires mais aussi les contraintes administratives et urbanistiques qui sont précisées dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU).  

    Le PLU regroupe l’ensemble des documents qui régissent le développement urbain des villes. Par exemple, il contrôle le style architectural et l’impact de la construction sur l’environnement et donne des informations sur les réseaux de raccordements ou les plans de prévention des risques et des inondations (PPRI). 

    Lors de cette étude de faisabilité, l’architecte renseignera en particulier le nombre de mètre carré de surface créée ou rénovée, la totalité des démarches à effectuer et il vous renseignera aussi sur les services qu’il peut remplir pour vous.  

    Missions de l'Architecte : Relevés et Diagnostics

    La seconde phase du projet est une phase de relevés et de diagnostics. Dans cette phase, l’architecte va se rendre sur site pour effectuer un état des lieux sommaires et donner son avis sur les travaux à effectuer. Si besoin et en cas de rénovation ou de surélévation, l’architecte procèdera à des relevés en coupe, en plan et en façade du bâti déjà existant. L’architecte déterminera ainsi les points de faiblesses structurelles s’ils existent ou encore les marques de fragilisation. C’est durant cette étape que l’on justifiera les méthodes de construction et d’intervention qui ont été choisies, ainsi que les décisions en matière d’architecture. 

    Missions de l'Architecte : Etudes d'Esquisses

    étude structure bois

    L’étape suivante correspond aux études d’esquisses, aussi appelées études de faisabilité ou études préliminaires. Les esquisses correspondent à la phase préliminaire du travail de l’architecte lui permettant d’évaluer les points forts et les points faibles du terrain, avant de s’engager plus avant dans l’étude d’avant-projet.  

    Lors d’un second rendez-vous, vous discuterez avec l’architecte des conditions du contrat, sa rémunération et les délais du chantier. Si vous disposez du budget pour, vous pouvez aussi commander des croquis et des perspectives en 3D, permettant une appréciation du projet dans ses grandes lignes. En somme, vous discuterez des conditions exactes de la mission de l’architecte. 

    Ces deux premiers rendez-vous donneront lieu à un Programme Architectural précis qui comprendra :  

    • Les objectifs du projet 
    • Les données du site (études de sols et des données topographiques et climatiques, réseaux préexistants, voies d’accès, etc.) 
    • Les contraintes réglementaires du PLU 
    • Les demandes du maître d’ouvrage (vous), en matière de prix et de qualité, de matériaux et de finitions, et les délais. 

    Suite à cela, une première estimation du coûts des travaux sera rendue disponible pour le Maître d’Ouvrage.  

    Missions de l'Architecte : Études d’Avant-Projet (AVP)

    Vient maintenant l’étape des Études d’Avant-Projet (AVP), qui commence avec l’Avant-Projet Sommaire (APS).  

    Cette étape permet de déterminer les dimensions et aspect généraux de l’ouvrage. Il est primordial durant cette étape de discuter avec l’architecte de ses propositions de plans, dans le but qu’il se rapproche autant que possible de vos envies et vos goûts. Votre architecte a besoin de vous entendre et de vous connaître pour vous fournir un résultat à la hauteur de vos attentes ! 

    Des plans à l’échelle 1/100e et 1/50e, des croquis ou des esquisses, parfois en 3D, peuvent vous permettre de mieux vous représenter le projet imaginé par l’architecte.   

    Suite à l’APS prend place l’Avant-Projet Définitif (APD).   

    L’APD correspond à l’aboutissement du projet : on fixe les dimensions finales de l’ouvrage grâce aux plans d’ensembles (plans de masses, de coupes et de façade) et aux plans généraux (vues en plan, en coupes et en façade), le maître d’ouvrage confirme les matériaux et les systèmes constructifs (voir notre article sur les systèmes constructifs) qu’il veut voir utiliser dans un carnet de fourniture et l’architecte rédige une notice descriptive des travaux. C’est à ce moment-là que vous choisissez définitivement le bois. Enfin, une nouvelle estimation plus complète du coût des travaux est dressée à ce stade. Ces estimations et ces plans généraux sont réalisés pour chaque Corps d’État concerné. 

    En collaboration avec les Bureaux d’Études Techniques (article BET), l’architecte et vous déterminez le dimensionnement de la construction en plans, en coupes et en élévations sur des plans techniques 

    Durant toute la période d’Avant-Projet, les études APS et APD sont à soumettre au Maître d’Ouvrage pour approbation. 

    Demandes Préalables de Travaux, Permis de Construire

    Une fois le projet déterminé et les plans disponibles, il est temps pour vous de déposer en Mairie votre demande de Déclaration Préalable de Travaux ou votre Permis de Construire selon les cas. Voici les règles à suivre :  

    • Déclaration Préalable de Travaux pour les travaux de faible importance tels que les changements de fenêtres ou de portes, ou les extensions entre 5 et 40m2, sans dépasser 150m2 d’emprise au sol ou de surface de plancher. Retrouvez un article sur la DPT ici.
    • Si l’extension ou la surélévation est de plus de 40m2 ou qu’elle porte la surface de la maison a plus de 150m2, alors un Permis de Construire sera obligatoire. À noter que si la surface de la maison est supérieure à 150m2 avant les travaux, un Permis de Construire et un architecte seront obligatoires dès 20m2 d’extension. Retrouvez un article sur le Permis de Construire ici

    Votre architecte se chargera de constituer le dossier pour vous et le déposera en Mairie. Cette dernière dispose alors de 2 mois au maximum pour traiter la demande. Une fois la demande validée, l’architecte devra procéder directement à l’affichage réglementaire sur site, qui est strictement encadré et obligatoire. Les tiers, en particuliers vos voisins ou autres intéressés disposent de 2 mois à partir de la date d’affichage pour émettre des contestations. Plus d’info sur l’affichage réglementaire ici.  

    Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) ou Assistance à la passation de Contrats de Travaux (ACT)

    Après l’obtention du Permis de Construire ou de la Déclaration Préalable de Travaux, c’est au tour de l’architecte d’intérieur d’établir des plans d’exécution des ouvrages dans le but de permettre aux différents entrepreneurs contractés de connaître les caractéristiques des prestations qui leur sont demandées, telles que la qualité ou les matériaux à utiliser.  

    Ainsi, l’étape Spécifications Techniques Détaillées et Plan d’Exécution des Ouvrages met à disposition des entrepreneurs les plans définitifs, coupes, élévations et façades à l’échelle, les schémas de principe, des descriptifs détaillés pour chaque corps d’état et un planning prévisionnel des travaux.  

    Ces plans concernent par exemple les faux-plafonds, les revêtements, bardages, l’installation des branchements électriques, etc.  

    Lorsque les plans sont arrêtés et les autorisations reçues, l’architecte va constituer un Dossier de Consultation des Entreprises. Cela signifie que l’architecte va préparer un dossier incluant toutes les clauses techniques et administratives des travaux à effectuer, puis il consultera les entreprises ayant répondu aux Marchés de Travaux émis par l’architecte et vous aidera à faire un choix en fonction de vos besoins et de votre budget.  

    Le DCE est composé de : 

    • Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) : il décrit les travaux à effectuer par Corps d’État en précisant les matériaux à utiliser, permettant de fournir des devis fiables.  
    • Le Cahier des Clauses Administratives Générales : ce sont les règles à respecter sur le chantier, échéances des règlements, règles de sécurité (SPS). 
    • Les éléments graphiques mis à dispositions des entrepreneurs, décrits plus haut.  

    La consultation des entreprises est organisée par l’architecte, à l’aide du DCE. Vous déciderez avec l’architecte de la méthode de consultation des entreprises. Cela dépendra de la façon dont le Maître d’Ouvrage souhaite que le projet soit mené : par des Entreprises Tous Corps d’État pour la simplicité, des groupements d’entreprise ou bien encore toute une série d’entreprises indépendantes qui interviendront chacune à leur tour.  

    Cette consultation de différentes entreprises permet une mise en compétition et vous assure ainsi la possibilité de choisir l’offre la plus avantageuse pour vous. L’architecte vous accompagne dans cette phase d’analyse comparative des offres. 

    Une fois les entrepreneurs sélectionnés, le Maître d’Ouvrage doit signer et transmettre aux autorités compétentes la Déclaration Réglementaire d’Ouverture des Travaux (DROT) 

    Direction de l’Exécution des Travaux

    Ça y est, votre chantier commence enfin !  

    Après tant de travail et de préparation, il est temps de se lancer dans le vif du sujet. Pour l’architecte, cela correspond à la phase de Direction de l’Exécution des Chantiers ou des Travaux. Durant cette phase, l’architecte se rend sur le chantier environ une fois par semaine, mais cela peut dépendre de nombreux facteurs tels que la complexité générale des travaux, les délais à tenir ou encore la phase en cours du projet. 

    L’architecte est chargé de tenir des réunions hebdomadaires de chantiers avec les entrepreneurs et de rédiger des comptes rendus qui seront remis à qui de droit, il contrôle aussi l’avancement des travaux, conformément aux plans établis précédemment et il s’assure que les matériaux commandés sont les bons et dans les bonnes quantités. Enfin, lorsque les travaux dans un corps d’état sont terminés, il effectue un décompte définitif du coût des travaux réalisés.  

    Mission de l'Architecte : Assistance aux Opérations de Réception

    Finalement, l’architecte est aussi chargé d’accompagner le Maître d’Ouvrage dans les opérations de réception des travaux. En amont, l’architecte organisera des visites des travaux avec vous pour constater l’avancée ou la fin des travaux, ce sont les Opérations Préalables à la Réception (OPR). De plus, il rédigera des procès-verbaux relatifs à la réception de ces ouvrages et une liste des éventuelles réserves que vous pourriez avoir émises.  

    Une réception des travaux doit être prononcée pour chacune des entreprises qui est intervenue sur le chantier, et ce avec ou sans réserve.  

    Après réception du projet, l’architecte continue son travail de Direction de l’Exécution des Travaux dans le cadre du suivi du déroulement des reprises liées aux éventuelles réserves émises, puis il constate la levée des réserves à la date convenue, en votre présence et celle de l’entrepreneur concerné par celle-ci.  

    Une fois les dernières réserves levées, la mission de l’architecte s’achève et il vous transmet le Décompte Définitif des Travaux et le Dossier des Ouvrages Exécutés avec les nouveaux plans mis à jour, et c’est à vous de remettre à la Mairie la Déclaration d’Achèvement des Travaux.  

    Les Missions de l'Architecte dans le cadre de la construction modulaire

    Dans le cadre de la construction avec un recours à la préfabrication ou à la construction Hors Site, les missions de l’architecte prennent plus de place en amont du projet, dans la phase de discussion avec le Maître d’Ouvrage. En effet, il est essentiel de bien structurer ce projet pour concevoir des ouvrages adaptés. Cela demande une réflexion plus globale sur le projet et la façon dont il sera conçu. L’architecte doit aussi être en maîtrise de nombreux outils numériques dans le but de faciliter la passation de consignes entre l’architecte et le constructeur. Par ailleurs, sur les projets ayant recours à la préfabrication la méthode d’allotissement est centrale. Les macros-lots (regroupant plusieurs corps d’état) ou les entreprises en Tous Corps d’Etat seront privilégiées. 

    Ainsi, les constructeurs bois sont de plus en plus concernés par les “macro-lots”, c’est-à-dire qu’ils sont responsables de plusieurs corps de métier. Par exemple, l’entreprise de construction bois peut être responsable de la construction des ossatures, de la charpente, de l’isolation et de la couverture. Par le passé, les entreprises de maçonnerie étaient plus concernées par les macro-lots, car elles étaient responsables du lot principal. Mais grâce à la construction bois (ou construction écologique, voir cet article), les constructeurs bois sont de plus en plus responsables de ce lot principal.  

    Une autre particularité de la préfabrication quant aux missions de l’architecte, c’est la position de la consultation des entreprises dans la succession des missions de l’architecte. En effet, l’architecte peut être amené à effectuer cette consultation plus tôt, dès la phase d’avant-projet. Le facteur économique incarné par le constructeur doit être fixé avant, de façon à ce que le Maître d’Ouvrage puisse choisir son constructeur à la fois en fonction de ses tarifs, mais aussi des solutions qu’il propose.  

    Plus globalement, les architectes apportent une plus-value en matière d’intégration du bâti à l’environnement et de rendu final de la construction, particulièrement en matière de bardage et de parement, de matériaux et de couleurs.   

    Des informations techniques pour votre activité

    Des idées et des conseils pour faire avancer vos projets