extension de maison en bois

Surélévation ou extension bois : plus d’espace en restant chez soi

    élévation - extension en bois sur maison traditionnelle

    Vous manquez de place, vous avez besoin d’une chambre en plus ou d’un espace supplémentaire (salle de bain, bureau, … ?), et pourtant vous ne souhaitez pas déménager ? L’extension ou la surélévation en ossature bois offrent des solutions idéales pour créer une ou plusieurs pièces en plus.

    Rapidité, design, écoresponsabilité et coût : l’agrandissement en bois a de nombreux avantages à offrir, et devient une solution de plus en plus répandue face à un marché immobilier saturé et complexe (voir notre article sur la densification urbaine). Découvrez les points forts de chacune des 2 solutions !

    Si votre terrain le permet, pourquoi ne pas construire une extension bois ?

    extension de maison en bois

    Pour agrandir la maison, une extension bois horizontale permet un grande liberté de solution et de design, à condition que votre terrain le permette : c’est un salon supplémentaire avec de grandes baies vitrées, une suite parentale et une salle de bains en plus, ou encore une extension avec étage qui redistribue toutes les pièces de la maison.

    Souvent l’occasion d’apporter davantage de lumière, l’extension bois au sol peut être l’occasion de créer un effet de « dedans/ dehors » avec une véranda ou un jardin d’hiver, ou de penser un espace optimisé sur le plan bioclimatique.

    Souvent conçue à l’arrière ou sur le côté de la maison, elle ne se cache pas pour autant : elle peut être pensée en continuité d’une construction traditionnelle, elle peut aussi proposer un effet de contraste contemporain, par exemple avec un bardage bois pour une construction en pierre, ou au revêtement crépi.

    Ce qui compte, c’est de valider que votre surface permet l’extension : au sein des communes au sein desquelles s’appliquent un PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou un POS (Plan d’Occupation des Sols), la construction d’une extension d’une surface maximale de 40 m2 n’est pas soumise à une demande de permis de construire. Une simple déclaration de travaux est dans ce cas suffisante, et les demandes de permis de construire concernent les projets d’extension de plus de 40m2 (plus de détail dans notre article sur les missions de l’architecte ici). Cependant, il faut aussi vérifier le COS (Coefficient d’Occupation des Sols), consultable auprès de votre Mairie, et qui détermine la surface maximale de construction autorisée sur votre terrain.

    Et lorsque l’extension horizontale n’est pas possible, la surélévation peut offrir des solutions !

    La surélévation bois, pourquoi et comment :

    Légère, préfabriquée et déjà isolée (voir notre article sur la préfabrication dans la construction), la surélévation bois d’une maison permet de créer rapidement un espace supplémentaire à vivre, à l’étage.

    Elle s’impose souvent quand une extension horizontale dans le prolongement du rez-de-chaussée est impossible, du fait du terrain. C’est souvent le cas en milieu urbain où les parcelles sont limitées, et où la place au sol manque en façade ou à l’arrière. La seule option pour gagner des mètres carrés supplémentaires est alors d’agrandir par le haut.

    Le design d’une surélévation bois s’adapte à la plupart des bâtis anciens ou plus contemporains, avec un toit plat ou pentu, et un bardage bois ou un enduit plus traditionnel.

    L’ossature bois permet de réaliser la très grande majorité des surélévations pour plusieurs raisons :

    • La légèreté : en gardant les mêmes fondations, la surélévation bois permet de limiter le poids global de cet étage supplémentaire. Elle est en moyenne 5 fois plus légère que la construction en parpaing.
    • Le délai de réalisation : la préfabrication bois permet de construire des pans de murs entiers et sur-mesure. Les murs sont assemblés sur le chantier à la manière d’un puzzle. En quelques heures, le gros œuvre est monté
    • Le coût : la surélévation est également économique, grâce à l’isolation intégrée qui permet de gagner en performance énergétique sur le long terme.
    • L’adaptabilité : la surélévation en bois peut être réalisée sur tout ou partie d’une maison.

    Retrouvez plus d’information sur la surélévation dans cet article.

    Bon à savoir :

    • Un chantier d’agrandissement de maison en bois est dit « propre » car toutes les découpes sont faites au préalable en atelier, en évitant les chutes et le gaspi… et le bois est 100 % recyclable.
    • Si la surélévation conduit à la création d’une surface habitable totale supérieure à 150 m2, il est obligatoire de faire appel à un architecte pour votre projet travaux.